Il est estimé à près de 100 000 euros : un chronographe Rolex calendrier triple, antimagnétique, en or et acier datant de 1948 sera bientôt dévoilé à Paris.

C’est une pièce qui risque de déchaîner les passions, de faire s’entredéchirer les collectionneurs. La maison Cornette de Saint Cyr, étoile montante des enchères horlogères, a mis la main sur une Rolex de 1948 dans un état exceptionnel – qui plus est d’une référence particulièrement prisée.

La « Dato Compax »

replique rolex de qualité
replique rolex de qualité

Dans la seconde moitié des années 1940, Rolex créa sa première replique montre-bracelet chronographe à triple calendrier antimagnétique, également connue sous le nom de « Dato Compax ». Chez Rolex, les triples calendriers sont très rares. À l’époque, ce type de complication était déjà d’un niveau particulièrement relevé. Des manufactures telles que Patek Philippe ou Audemars Piguet en fabriquaient en ce temps-là. Pour sa part, en 1948, Rolex était déjà concentrée sur la production de montres dites « sportives ». Ces modèles à complications sont par conséquent rarissimes.

Quant à son caractère antimagnétique, il faut garder à l’esprit qu’il n’est apparu que dans les années 30-40, à destination des pilotes d’avion qui pouvaient avoir des problèmes de magnétisme avec leurs appareils électroniques de bord. Le boîtier en inox protégeait la montre de ce type de soucis.

Dix pièces au monde ?

La référence 4768 a été fabriquée en trois métaux : acier inoxydable, or jaune, complétés de deux autres combinaisons (acier et or jaune, acier et or rose). Après son lancement en 1947, 200 exemplaires seulement de cette référence seront réalisés au total, toutes matières confondues. A priori, seul un quart de la production de ces 200 exemplaires, soit 50 pièces environ, est du type présenté aujourd’hui, en or et acier. Or, d’une manière générale, 50 % des volumes produits d’une pièce disparaissent à partir de 50 ans. Il ne pourrait donc rester que 25 exemplaires environ de cette Rolex dans le monde. Dans cet état de conservation exceptionnel, peut-être 10 au maximum. Le mouvement n’a jamais été révisé et tous ses composants sont entièrement d’origine.

rolex replique montres de qualité
rolex replique montres de qualité

La replique rolex de qualité montre dévoilée par Cornette de Saint Cyr est emboîtée dans de l’acier inoxydable. La pièce est l’un des rarissimes exemplaires à comporter une lunette en or rose. L’ensemble est complété par une couronne et des aiguilles en or rose. En son sein bat l’un des mouvements les plus fiables réalisés par Valjoux, le célèbre 72 C à remontage manuel, référencé chez Rolex en tant que Cal. 722. Ce mouvement était monté sur les modèles les plus recherchés créés par Rolex SA à l’époque.

Perfection du style

Cette Dato Compax de 1948 affiche ainsi d’élégantes cornes allongées ainsi qu’un cadran argenté en excellent état général. Boîte, cadran, mouvement et boucle sont gravés du sceau de la marque à la couronne. La boîte affiche un diamètre de 35 mm, un standard pour l’époque. L’ensemble est aujourd’hui porté par un bracelet en alligator marron. Cette copie rolex de qualité montre a la particularité d’avoir été parfaitement conservée au cours de sa durée de vie de près de 70 ans. Elle est aujourd’hui la propriété de l’héritier de l’unique propriétaire de ce modèle acheté en 1948 chez Rolex.

Nul doute que cette pièce réf. 4768, dans un état de conservation exceptionnel, représente un véritable graal horloger pour tous les collectionneurs de Rolex. Que le meilleur gagne : cette Dato Compax de 1948 sera proposée à la vente le mercredi 12 avril 2017 à 14 h 30 au sein de l’hôtel particulier Cornette de Saint Cyr, 6, avenue Hoche à Paris.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *